.evous
  

Asterix et Obelix entrent par la grande porte à la BNF

Dernière mise à jour : mercredi 30 novembre 2011,    par: Morgan

La BNF a annoncé cette semaine que le co-créateur et dessinateur de la série de bande-dessinée mythique Les Aventures d’Astérix et Obélix, Albert Uderzo, a décidé de faire don à la réserve de livres rares de la bibliothèque de cent vingt planches originales d’Astérix.

Se rapportant à trois albums, les deux premiers de la série, Astérix le Gaulois et La Serpe d’or et le dernier réalisé en commun avec René Goscinny, décédé brutalement le 5 novembre 1977, Astérix chez les Belges, ce don précieux permettra bientôt aux amateurs d’apprécier l’évolution du style graphique de la série, ainsi que la qualité expressive du dessin d’Uderzo.

Traduites en 107 langues et dialectes, les 32 aventures des deux amis gaulois se sont vendues à plus de 325 millions d’exemplaires à travers le monde. Le génie du bon mot et l’amour de la langue française de René Goscinny étaient déjà célébrés, et en intégrant les planches originales encrées avec lettrages et en grand format de ces trois albums d’Astérix, la BNF fait définitivement entrer l’œuvre commune d’Albert et René au panthéon des arts graphiques, donnant ainsi un peu plus de légitimité à la dénomination de "neuvième art" qualifiant la bande-dessinée.

Une exposition dédiée à la série sera bientôt mise en œuvre à la BNF, sans doute à l’horizon 2013. Sur fond de polémique, peut-être, car la fille d’Albert Uderzo, Sophie, est actuellement en procès contre "X", estimant que son père est victime d’un abus de faiblesse. Depuis qu’elle a été licenciée des Editions Albert René en 2007 et que les ponts sont coupés entre elle et son père, Silvie Uderzo ne cesse de clamer que ce dernier, du haut de ses 84 ans, est victime de l’influence de son entourage. Avec la cessation de ces trois albums originaux, elle voit ainsi une partie de son patrimoine passer entre les mains de la BNF et du public...

Mots-clés