.evous
  

La Fabuleuse Histoire de Bollywood à Paris

Les 3, 4, 5 et 6 mars 2011, au Casino de Paris, avant une tournée en France. Une culture, un spectacle 100% India !

Dernière mise à jour : lundi 16 janvier 2012,    par: Jean

Le spectacle La Fabuleuse Histoire de Bollywood raconte l’histoire de la famille Merchant. Vaibhavi Merchant est l’une des chorégraphes les plus renommées à l’heure actuelle en Inde et dans le monde. Son grand-père, Shri Hiralal était déjà un chorégraphe légendaire de films classiques dans les années 50 et 60. Vaibhavi a très vite les mêmes rêves que son grand-père : faire une carrière dans le cinéma, suivre ses pas à Bollywood. Mais pour le grand-père, le cinéma n’était pas un lieu décent pour les femmes. Alors le conflit entre le grand-père et la petite-fille commence…
Des décors de rêve dignes d’un clin d’œil aux péplums, des costumes traditionnels, une histoire de famille, une histoire d’amour, de reconnaissance… tous les ingrédients pour une comédie musicale bollywoodienne sont réunis. Danseurs, musiciens, chanteurs… les artistes emmènent dès le début du spectacle le public dans le monde coloré et jovial de Bollywood. Ce Bollywood détenteur des thèmes récurrents : l’amour, la jalousie, la haine…

Un voyage au cœur de la musique indienne

La danse indienne a toujours raconté des histoires, et les Indiens en sont très friands. La danse classique représente les histoires religieuses et les différents exploits de dieux ou de déesses du Hindu Pantheon. On dit que la danse est issue de Natraja (Dieu de la danse et du théâtre), l’une des nombreuses formes de Shiva. Aujourd’hui encore, de nombreuses formes de folklores sont dépendantes de la danse et des différentes histoires des mythes religieux. L’interprétation de Ram-Lita (l’histoire du dieu Rama) est un exemple, joué chaque année dans les campagnes. La danse classique décline peu à peu en faveur d’un style plus gracieux et moins épuré. Dans les années 50 apparaissent les danses de cabarets. Et à travers ce nouveau public, de nouvelles danses de style occidental font leur apparition. La musique prend le dessus dans les films dans les années 60 et 70 au détriment de la danse. Mais les années 80 et l’essor du disco replace la danse sur son piédestal dans les films indiens. L’essor économique de l’Inde dans les années 90 divulgue le phénomène des somptueux mariages indiens qui sont représentés par les numéros de danse dans les films. Aujourd’hui, la danse de Bollywood est une danse à part entière. Largement emprunt de la forme libre occidentale et de styles classiques indiens, c’est une énergie, une vibration et par-dessus tout, une sorte de conte, une histoire intense et colorée. Très tendance ces dernières années en Europe, le style Bollywood a largement dépassé le spectacle pour se propager dans des accessoires et même de la déco. Spécialité indienne qui se répand dans les salles et qui rappelle certains aspects par exemple de la danse du Kathakali, le théâtre dansé du Kerala.

Car oui, c’est cela Bollywood, tout un pan de la culture indienne, une véritable tradition à ne pas confondre avec une sous culture. Une grande tournée en France, à commencer par Paris les 3, 4, 5 et 6 mars 2011, au Casino de Paris.

Denis Calvez

16, rue de Clichy, 75009 Paris

Adresse

17h et 20h30

Horaires

Mots-clés