.evous
> > >

Date de la Saint-Nicolas 2021 : C’est quand ?

La Saint-Nicolas se fête chaque année en décembre, avec distribution de cadeaux et de friandises aux enfants. A Paris, il est même possible d’aller à sa rencontre !

La Saint-Nicolas

Aussi barbu que le Père-Noël, ce patron des enfants passe dans les maisons apporter gâteaux et friandises. On fête la Saint Nicolas dans certaines régions de l’est de la France, mais aussi à Paris ! Dans la capitale, il est possible d’aller à sa rencontre à travers ses représentations dans des oeuvres d’art mais on peut aussi parfois le croiser en chair et en os dans les rues !

Personnage historique du IIIe siècle de notre ère, Nicolas de Myre, appelé aussi Nicolas de Bari ou Saint Nicolas, est à l’origine d’une tradition fortement implantée à travers de nombreux pays d’Europe, en France également et particulièrement en Lorraine et en Alsace où il est reconnu comme Saint Patron. Son personnage a même inspiré la légende du Père Noël : Saint Nicolas récompense les enfants sages et obéissants en leur donnant des friandises, tandis que le Père Fouettard donne des coups de bâtons aux enfants méchants !

La Saint Nicolas est célébrée tous les 6 décembre.

Où voir Saint Nicolas à Paris ?

- A Paris, la première chapelle du Palais sur l’île de la Cité, fondée par Robert le Pieux (996-1031), restaurée par Louis VI le Gros et détruite par Saint Louis pour édifier la Sainte-Chapelle, était dédiée à saint Nicolas. Le Parlement de Paris, à sa rentrée annuelle, entendait sa messe rouge célébrée à l’autel de saint Nicolas qui était l’un des patrons des juristes ; le président de la confrérie des avocats du palais prit le nom de bâtonnier parce qu’il tenait un bâton surmonté d’une effigie de saint Nicolas.
4 Boulevard du Palais, Paris 1er

- Saint-Nicolas-des-Champs qui était à l’origine une chapelle dépendante de l’abbaye Saint-Martin-des-Champs, attestée dès 1119, fut érigée en paroisse en 1184 et souvent agrandie au cours des siècles. Les parties les plus anciennes de l’actuel édifice sont du premier quart du XVe siècle, tandis que le reste fut construit aux XVIe et XVIIe siècles ; le retable que Simon Vouet et Jacques Sarazin réalisèrent en 1629, est le seul retable parisien de cette époque à avoir échappé au vandalisme révolutionnaire. On y voit, dans la deuxième chapelle de gauche, un Saint Nicolas dans la tempête de Jean-Baptiste Pierre qui imite en peinture un relief sculpté (1747), rapporté de Saint-Pierre-du-Gros-Caillou.
254 rue Saint-Martin, Paris 3e

- Au Louvre, on peut admirer le triptyque Harbaville, ivoire byzantin du XIIe siècle, et une œuvre de Lorenzo di Credi (XVe siècle) où saint Nicolas est associé à saint Julien de Rimini.
Paris 1er

- Dans les collections de la Bibliothèque Nationale, se trouve une miniature du XIe siècle, dans la Vie et miracle de saint Nicolas, et les Heures d’Anne de Bretagne, de Jean Bourdichon (XVIe siècle) où saint Nicolas ressuscite les trois écoliers dans le saloir.
Quai François Mauriac, Paris 13e

Mots-clés