.evous
> > >

La cure de bouleau

Non, le bouleau n’est pas la dernière croisade des naturophiles et autres naturopathes. Certes le goût du bouleau est assez fade, très légèrement sucré, mais la cure s’avère agréable et efficace.
En quelques lignes, voici les raisons qui vous inviteront à en commencer, une, à raison de quelques cuillères à soupe le matin à jeûn pendant trois semaines, en attendant le mois de mai.

Certes, chacun ne ressent pas le besoin impérieux d’être drainé, débarrassé de vers intestinaux, de lutter contre les maladies de peau ou la chute de cheveux (quoique, passé un certain âge, nombreux sont les hommes qui trouveraient cela indispensable). Mais ce sont toutes ces actions bénéfiques, qui, combinées, rendent la vie au quotidien plus agréable. Et cela est bien visible sur le teint.

Draînante
La sève de bouleau est un remarquable draineur de l’organisme : elle active la diurèse et l’élimination des déchets organiques : acide unique, urée, cholestérol.

Vermifuge
Elle est également vermifuge, détersive et anti-¬lithiasique.

Anti maladie de peau
La sève exercerait une action très efficace en cas de maladies de peau qui traduisent souvent des manifestations de troubles du système excréteur.

Favorisant la pousse des cheveux
La sève de bouleau en usage externe aurait une action réelle ou supposée sur la pousse des cheveux.

Bienfaisante pour les reins
On l’a également trouvée avantageuse dans les maladies de reins, de la vessie et de la vésicule biliaire.

Renforçant le système immunitaire
L’ingestion de sève de bouleau fermentée entraîne une stimulation de l’immunité comme le montre l’augmentation des immunoglobulines.

Mots-clés